Archives

BONCŒUR « Titi »

Retour au Sommaire

xAvec un tel nom il ne pouvait être que généreux, avoir un bon fond, ce qui était exact, et avec un tel surnom sûrement un joyeux drille, heureux de vivre.

De son vrai nom Joseph Buonocore , il est d’une descendance italienne. Comme beaucoup, arrivé pour faire sa part de travail dans une région depuis peu ouverte au commerce, son port devenait vivant, et il mangeait beaucoup d’hommes, le travail ne manquait pas, donc il était devenu docker.

Né un 28 août 1911 à Port Saint Louis du Rhône dans le faubourg italien, tout jeune on le baptisa Titi.
A 14 ans il devint raseteur avec son frère Jeannot. Il était téméraire et adroit, il se produisait dans des arènes de fortune montées à même les quais du port. Mais c’est son frère Jean qui a eu un bien meilleur palmarès avec 2 victoires à la Cocarde d’Or (1936-1937).

Il collectionne les blessures, mais la plus grave se produit en 1945 à Beaucaire.
Il se marie et de là, se range un peu mais pratique le football en tant que goal à l’Etoile Sportive, où là aussi il excelle.
Il participe aussi aux joutes, à Intervilles.
Au foot il était un vrai titi, fantasque toujours prêt à faire le pitre pour amuser la galerie, s’asseyant sur la poutre des buts, ou arrêtait la partie parce qu’un taureau passait à proximité. Il devint arbitre de football.

Tout ce que comptait comme animation de la ville, il était présent. Il a lui-même fondé le toro club Saint Louisien.

Pourtant il aura suffi d’une simple distraction pour en finir avec la vie.
Un 6 décembre 1977, alors qu’il circulait à bicyclette sur les quais pour préparer la grande fête provençale. Il avait 66 ans.

Titi Boncoeur infatigable provocateur du taureau, à jamais grand raseteur devant l’éternel du monde de la Bouvine.

(Extrait de www.bouvine.info)

 

 

 

 

Hommages :

Port Saint Louis le 23 novembre 1986: dépôt d’une gerbe

x-TiTi

Retour au Sommaire

Comments are closed.